«En raison de l'évolution de la demande des clients pour des produits plus durables et innovants, le moment est venu de faire passer le groupe à un stade supérieur de sa croissance grâce à des investissements stratégiques pour son avenir», a déclaré le directeur général (CEO) Peter Feld, cité mercredi dans un communiqué.

Baptisé «BC Next Level», le programme comprend un investissement net 500 millions de francs dans les «domaines les plus importants pour les clients»: innovation, service, durabilité et qualité des produits.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Entièrement auto-financé, il devrait permettre à la multinationale zurichoise de réaliser des économies «de l'ordre de 15%», soit environ 250 millions par an, moyennant la réduction du coût de fonctionnement, l'optimisation des processus de production et des fonctions de support, l'exploitation des centres de services partagés et une «attention rigoureuse à l'excellence de la chaîne d'approvisionnement».

Sans faire mention à un éventuel redimensionnement de ses effectifs, le groupe s'est engagé à fournir plus de détails concernant sa restructuration à l'occasion d'un point de situation qui sera communiqué début novembre.

L'équipe de direction en tout cas sera ramené de neuf à six membres, parmi lesquels trois nouveaux. Il s'agit de Peter Vanneste, désigné directeur financier (CFO) pour début novembre, ainsi que de Jutta Suchanek (ressources humaines) et Clemens Woehrle (approvisionnement et clientèle), qui prendront leurs nouvelles fonctions le 1er octobre.

L'actuelle DRH Masha Vis-Mertens, de même que Steve Woolley, Rogier van Sligter, responsables respectivement des régions Amériques et Europe Moyen-Orient, Afrique (Emea), «poursuivront de nouvelles activités professionnelles», selon le communiqué.