Migros reprochait à l'homme d'affaires de lui avoir fait perdre près de 10 millions de francs dans une transaction immobilière à Granges-Paccot en 2016, d’avoir tenté, en décembre 2018, d’acheter à Migros un terrain à Romont pour une valeur de 2 millions inférieure à sa valeur réelle, a indiqué jeudi le Ministère public.

Le grand distributeur accusait encore Damien Piller de l’avoir incité à investir dans l’implantation d’une succursale déficitaire à Neyruz, afin de favoriser l’un de ses propres projets immobiliers et, enfin, d’avoir obtenu un montant de l’ordre de 300'000 francs en marge d’une construction à Domdidier en mai 2017.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Pour rappel, le procureur général Fabien Gasser avait classé en janvier 2023 une première plainte datant de juillet 2019, classement confirmé plus haut.

S
SDA