L'an dernier, le volume du marché hypothécaire a augmenté de 29 milliards de francs à un total de 1239 milliards, soit une progression de 2,4% au regard de 2022. La croissance, la plus faible depuis un décennie, s'est révélée nettement inférieure à la moyenne de 3,1% enregistrée au cours des dix dernières années.

Sans surprise, la hausse des taux d'intérêts de ces dernières années a pesé sur le marché, une évolution qui devrait se poursuivre cette année estime Moneypark. Celle-ci se fait désormais «sentir avec un certain retard», a déclaré le directeur général de Moneypark Lukas Vogt, interrogé par l'agence AWP.

également interessant
 
 
 
 
 
 

L'évolution des taux d'intérêts a refroidi les ardeurs des acquéreurs potentiels de biens immobiliers, les prix de ces derniers n'ayant pas baissé en parallèle. «De nombreuses personnes souhaitant acheter ont dû renoncer à leur projet ou du moins le reporter à une date ultérieure», a expliqué M. Vogt. La croissance de 29 milliards reste toutefois «conséquente», surtout en comparaison internationale.

S
SDA