Le taux de chômage est resté stable à 2,3%, selon les statistiques publiées jeudi par le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco). En comparaison annuelle, il présente une hausse de 0,4 point de pourcentage. L'indicateur apuré des variations saisonnières (CVS) s'est maintenu à 2,4% en rythme mensuel et en glissement annuel.

Par rapport au mois de mai, le Seco a constaté une hausse de 24 inscrits (+0,3%) dans la tranche d'âge 15 à 24 ans, pour un total de 8948 sans-emploi. Le taux de chômage des jeunes se situe à 2,0%. Chez les seniors, soit les plus de 50 ans, cet indicateur a reculé de 0,3 points à 2,1% pour 29'565 inscrits (-1,1%).

également interessant
 
 
 
 
 
 

Le nombre de demandeurs d'emploi en juin s'élevait à 174'964 personnes, ce qui représente un recul de 0,8%. Une baisse de 0,8% est enregistrée pour les chômeurs longue durée à 12'527. Les places vacantes s'élevaient à 39'592 unités, dont 19'490 soumises à l'obligation d'annonce.

Le Seco fournit également les statistiques du chômage partiel pour le mois d'avril. Les mesures de réduction de l'horaire de travail ont concerné 3766 personnes, soit plus d'un tiers de moins sur un mois. La baisse est d'un quart pour les entreprises touchées, dont le nombre a atteint 198. Quelque 74'100 heures de travail ont été perdues.

Selon les données provisoires fournies par les caisses de chômage, 1841 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance-chômage en avril, précise le communiqué de presse.

S
SDA