Vers 08h15, le bitcoin se reprenait quelque peu, notant à 54'485 dollars, soit 4,71% de moins que la veille. En l'espace d'un mois, la plus ancienne des cryptomonnaies a dégringolé de près de 23%, celle-ci valant néanmoins 80% de plus qu'un an auparavant. Sous pression depuis des semaines, elle valait encore près de 72'000 dollars début juin.

D'autres devises numériques comme l'Ethereum, le Solana, le Binance et le Ripple ont également perdu beaucoup de valeur. Selon les données de Coinmarketcap.com, la capitalisation boursière de toutes les crypto-monnaies a récemment chuté d'un peu plus de 8% à 1990 milliards de dollars.

également interessant
 
 
 
 
 
 

De l'avis des spécialistes, la chute reflète les inquiétudes des investisseurs quant aux récents développements autour de la Bourse de cryptomonnaies Mt. Gox. Selon une communication de son administrateur judiciaire, elle a échoué à remettre un grand nombre de jetons Bitcoin (BTC) à des créanciers lésés, lesquels attendent depuis des années le remboursement de leurs mises. Cela pourrait conduire à un afflux d'offres.

Investisseurs en «mode panique»

Après l'effondrement de la Bourse en 2014, les utilisateurs ont perdu au total 850'000 BTC. Sur ce total, 142'000 BTC ont été récupérés et doivent maintenant être remis à leurs propriétaires. Au début de l'ère du bitcoin, la place de marché de Tokyo était la plus grande plateforme d'échange au monde pour la cryptomonnaie numérique. Fin février 2014, Mt. Gox avait déposé le bilan après un piratage, plongeant la monnaie dans une première grande crise de confiance.

Si, dans un avenir proche, des cryptovaleurs devaient être vendues sur le marché dans des volumes plus importants, cela pourrait entraîner, du moins temporairement, une surabondance de l'offre et déclencher des incertitudes, observe Tim Emden, d'Emden Research. Les transferts suffisent déjà à faire passer les investisseurs en mode panique, du moins à court terme.

Les observateurs du marché de Glassnode n'ont toutefois pas encore enregistré de transferts importants de BTC. La crainte d'une offre excédentaire de bitcoins est en outre alimentée par le fait que les autorités de poursuite pénale disposent d'importants stocks de BTC qu'elles ont saisis auprès de criminels.

Dans le Land allemand de Saxe, la justice a ainsi saisi environ 50'000 bitcoins en janvier dans le cadre de l'enquête sur la Bourse d'échange illégale de films Movie2k.to. L'Office fédéral de la police criminelle (BKA) échangerait également régulièrement des stocks de BTC saisis contre des monnaies classiques comme l'euro ou le dollar.

L'ambiance sur le marché des cryptomonnaies est aussi plombée par la Réserve fédérale américaine (Fed), les incertitudes demeurant quant au moment et à l'ampleur des assouplissements à venir de la politique monétaire de la banque centrale des Etats-Unis. Tant que les taux d'intérêt sont relativement élevés, les investisseurs disposent de nombreuses options pour placer leur argent de manière rentable. Le marché des cryptomonnaies en pâtit. En revanche, si les taux d'intérêt des placements classiques baissent, les crypto-investissements apparaissent plus intéressants.

Ce cocktail d'incertitudes rend les investisseurs hésitants, ceux-ci préférant attendre la publication dans l'après-midi d'importants données concernant le marché du travail américain.

S
SDA