En réponse à la consultation sur la révision partielle de l'ordonnance sur la chasse (OChP) qui s'achève ce vendredi, la Conférence des directeurs cantonaux de l'agriculture (CDCA) affirme que les populations de loups sont devenues «incontrôlables». Selon elle, les loups isolés qui «mettent en danger les humains ou les animaux de rente» doivent même pouvoir être tués toute l'année.

La Protection suisse des animaux (PSA) exige de son côté une refonte complète du projet, qu'elle désapprouve largement. «Ainsi, le loup deviendrait quasiment chassable et la protection du castor serait considérablement affaiblie», constate-t-elle dans sa prise de position.

également interessant
 
 
 
 
 
 
S
SDA