«C8 s'engage à mettre en place un nouveau processus nous permettant de garantir la maîtrise de son antenne», a déclaré Gérald-Brice Viret, directeur général de Canal+ France, la maison mère de C8. La durée précise de ce différé, qui sera mis en place dès la rentrée sur l'émission «Touche pas à mon poste», reste à déterminer.

Les dirigeants de la chaîne ont pris cet engagement alors qu'ils étaient entendus par le régulateur de l'audiovisuel français, l'Arcom, à l'occasion du renouvellement de 15 fréquences de la télévision numérique terrestre (TNT).

également interessant
 
 
 
 
 
 

C8 a cumulé ces dernières années plus de 7,2 millions de francs d'amendes en raison des polémiques provoquées par sa vedette, animateur-producteur controversé: insultes, fausses informations, abus verbaux ou publicité clandestine.

«Supprimer les séquences problématiques»

La chaîne revendique plus de neuf millions de téléspectateurs cumulés chaque jour et est, comme la chaîne d'information en continu CNews, régulièrement accusée d'être positionnée à l'extrême droite, dans le giron de Vivendi, groupe du milliardaire conservateur Vincent Bolloré.

Interrogé pour savoir si le différé aurait incité à couper une séquence où M. Hanouna avait appelé au téléphone le président du Rassemblement national Jordan Bardella, le 13 juin, durant la campagne des élections législatives, le directeur général de la chaîne, Franck Appietto a répondu: «Oui, bien sûr.»

Il a précisé qu'à titre personnel, en tant qu'«éditeur» de la chaîne, il préférerait 45 minutes de décalage. «On va s'accorder un délai suffisant» pour supprimer avant diffusion les séquences problématiques, a-t-il assuré.

S
SDA