Le chef du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) a invité les journalistes dans sa région natale. Au bord du lac d'Oeschinen, au-dessus de Kandersteg BE, il a évoqué les thèmes actuels du DETEC.

En matière d'approvisionnement en électricité, les centrales de réserve figurent pour lui en tête de liste des urgences, les centrales existantes devant être remplacées en 2026. Les fluctuations massives des prix sur le marché de l'électricité doivent également être limitées.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Malgré l'adoption de la loi sur l'électricité, l'objectif de mettre suffisamment de courant à disposition de la Suisse reste un parcours du combattant, a déclaré M. Rösti, notamment en raison des oppositions, par exemple pour le projet solaire de Grengiols (VS).

S
SDA