«La situation entre Kalpetran et St. Niklaus est particulièrement critique», indique mercredi en conférence de presse Egon Gsponer, responsable de l’infrastructure au sein de la compagnie ferroviaire Matterhorn Gotthard Bahn. La remise en état des voies y est difficile en raison de l’ampleur des dégâts et de la difficulté d’accès à ces sites qui compliquent le transport de matériel et des machines de chantier.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Il n'est pas encore possible d'articuler des coûts. «Ils seront supérieurs à 10 millions de francs pour ce qui concerne la réparation», relève le CEO Fernando Lehner. A ce montant, il faut encore ajouter plus d’un million pour les frais liés à la mise en place de bus de remplacement, précise-t-il.

S
SDA