Aller au contenu principal

A l’école SUMAS, on enseigne aux managers la durabilité

L’établissement privé s’est considérablement agrandi l’an dernier, avec de nouveaux locaux à Gland et des antennes à l’étranger.

L’année 2017 a été synonyme d’expansion pour la Sustainability Management School (SUMAS). L’école privée s’est non seulement agrandie à Gland, avec notamment des salles de cours supplémentaires, mais elle a ouvert l’an dernier des antennes dans une dizaine de pays à l’étranger, où elle a conclu des partenariats avec des universités. Créée en 2012, l’école SUMAS, dont les locaux administratifs sont situés dans le bâtiment de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) et non loin du WWF, propose des formations bachelor, master, MBA et bientôt doctorat en gestion du développement durable.

«Nous enseignons à nos étudiants comment intégrer le développement durable au sein même des modèles d’affaires, explique Ivana Modena, fondatrice et directrice. Soit à appréhender les décisions managériales non plus seulement sous l’angle des seuls profit et croissance, mais également en prenant en compte les conséquences sur l’environnement et les êtres humains.» Cette sociologue de formation, doctorante de l’Université Stanford, est elle-même experte dans les domaines du leadership et des méthodes de recherche. Et parmi les enseignants de l’école, des professeurs issus du monde académique et des entreprises (Procter & Gamble, Unilever, Hewlett-Packard).

Chaque année, entre 50 et 60 étudiants de plus de 30 nationalités différentes viennent se former sur l’Arc lémanique. Les formations, dispensées en anglais, sont reconnues par le Registre des écoles privées suisses et par l’ACBSP, une association américaine accréditant des programmes spécialisés en management. Les cours en MBA, tout comme le master en tourisme durable, peuvent être suivis en ligne. Et si un nombre croissant d’étudiants sont de nationalité suisse, pour Ivana Modena, il s’agit de mieux faire connaître l’école sur ses terres, en particulier dans les cantons de Vaud et de Genève. «Nous allons organiser une journée portes ouvertes à la rentrée, accompagnée d’une campagne publicitaire», note-t-elle.

Des cours en ligne

Parmi les cursus à disposition chez SUMAS, ce sont les bachelor, master et MBA en management durable qui remportent le plus de succès, suivis par le master en tourisme. L’école propose également des formations axées sur les domaines du luxe, de la finance, du leadership ou de l’administration, toujours sous la focale du développement durable. «Nous fournissons aux futurs chefs d’entreprise les clés, basées sur des connaissances académiques, afin de prendre des décisions responsables dans un monde toujours plus complexe», conclut Ivana Modena.

A noter que les coûts des formations sont de 39 000 francs par an pour un bachelor (formation de trois ans), 39 545 francs pour un master (durée d’un an) et varient entre 13 370 et 39 570 francs pour un MBA, selon l’option choisie (cours en ligne).