Aller au contenu principal
Sur internet, des amoureux de la langue de Molière livrent leurs astuces et conseils.  © Getty Images/iStockphoto

Les sites de dépannage linguistique pour les nuls

Vous devez écrire un rapport ou un discours important, mais vous n’êtes pas Proust? Pas de panique! Il existe plusieurs sites qui peuvent vous aider sur internet.

Il y a une trentaine d’années, les profs de français encourageaient leurs élèves à lire les journaux pour progresser. Aujourd’hui, ils leur donnent toujours ce conseil, mais pour apprendre à… repérer les fautes de français! Cette anecdote, racontée par une enseignante à la retraite, en dit long sur le problème que nous pouvons tous observer: globalement, le niveau du français écrit est en chute libre. Pourtant, il existe des outils pratiques et gratuits pour éviter de contribuer à cette catastrophe. Il s’agit des sites de dépannage linguistique en ligne. On en trouve des dizaines qui sont à la fois fiables, gratuits et faciles à utiliser: la plupart proposent une fonction «recherche» à partir des mots-clés de votre choix, un index thématique pour accéder à la liste des questions abordées et un forum.

Certains sont le fruit d’une initiative individuelle et gérés bénévolement par des amoureux de la langue française. D’autres sont exploités par des éditeurs, des magazines, des agences de communication ou des écoles de langue qui en profitent pour mettre en avant leurs services. Dans tous les cas, ils peuvent s’avérer d’une grande utilité pour tous ceux qui souhaitent écrire sans fautes. Faut-il écrire «des chefs d’entreprise» ou «des chefs d’entreprises»? Des «aller-retours» ou des «allers-retours»? Peut-on écrire «désormais, tout est réglé» ou faut-il conjuguer le verbe au futur («désormais, tout sera réglé»)? Voilà le genre de problèmes que ces sites de dépannage permettent de résoudre. Notre sélection.

1- BDL

Recommandée par la Délégation à la langue française du Secrétariat général de la Conférence intercantonale de l’instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP), la BDL ou Banque de dépannage linguistique de l’Office québécois de la langue française aborde plus de 2500 difficultés de la langue française. S’il n’est pas possible de poser des questions aux rédacteurs de la BDL, vous pouvez leur suggérer d’en traiter une en cliquant sur l’onglet «Qu’en pensez-vous?».

2- Etudes littéraires

Destiné en premier lieu aux collégiens, lycéens et étudiants, le forum Etudes littéraires est ouvert à tous et les réponses des membres sont solidement étayées et parfois truculentes. Exemple: à la question de savoir pourquoi l’on écrit «verre à dents» mais «verre à pied», un contributeur répond par cet exemple: «Si je peux me laver les dents dans un verre à pied, je peux me laver les pieds dans un verre à dents.» C’est également sur ce site que vous trouverez la réponse à l’une des questions posées au début de cet article: après l’adjectif désormais, le verbe se conjugue au futur («désormais, tout sera réglé»).

3- Projet Voltaire

Service en ligne de formation à l’orthographe, le Projet Voltaire propose deux sites de dépannage linguistique ouverts à tous et fonctionnant sur un mode collaboratif. Tous deux sont richement alimentés. Le premier est un forum qui se définit comme un outil d’entraînement à l’orthographe. Le second se présente plutôt sous la forme d’un index thématique, avec possibilité de poster des messages et un bonus: des «avis de l’expert» signés par de grosses pointures, comme le professeur Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe.

4- Word Reference

Autre bonne pioche: le forum de la banque de dépannage des dictionnaires WordReference. Riche de 800 pages, il est indéniablement fréquenté par des calures. Toutefois, pour trouver son bonheur, il vaut mieux utiliser la fonction «rechercher» plutôt que de consulter l’index, car les questions posées par les internautes ne sont pas toutes formulées très clairement et la solution se dessine parfois progressivement, au fil des réponses successives des membres.

5- Orthonet

«Un site austère, qui préfère l’utilité aux ornements», prévient d’emblée le webmaster. On y trouve un lexique comprenant plus de 25 000 mots dont l’orthographe ou la syntaxe peuvent créer des difficultés. Créé par le Conseil international de la langue française (CILF), à Paris, il s’agissait au départ d’un service de dépannage téléphonique d’urgence. Le site internet date de 1998. Sa vocation reste le dépannage, avec une promesse de réponse dans les vingt-quatre heures. A noter que le site a été réorganisé en 2006 «pour ne plus être envahi par des questions étourdies».

6- Languefrançaise.net

Lieu d’échange de passionnés, ce site propose un ABC de la langue française, une section d’histoire et un dictionnaire des synonymes en français courant, en français populaire et même en argot. Sur le forum, vous apprendrez par exemple que l’on écrit «des chefs d’entreprise», sans «s». C’est là que des grammairiens de France, de Suisse et du Québec se retrouvent pour se livrer à des comparaisons entre les usages en cours dans leurs pays respectifs. A noter qu’il est possible d’adresser un e-mail à Gb, le responsable du site «pour le meilleur et pour le pire».

7- Le Figaro

Le site du Figaro Magazine héberge un forum dédié aux difficultés de la langue française bien organisé et totalisant plus de 1300 discussions. Le Figaro propose également une page dédiée aux expressions typiquement françaises. C’est là que vous apprendrez que l’on écrit des allers-retours, mais des billets aller-retour. Pour les expressions françaises, voir aussi www.expressio.fr/#.

8- Langue-fr.net

Un site «créé par amour de la langue française et au service de tous ses usagers». Il comprend un index alphabétique, des dossiers thématiques, des billets d’humeur et un FAQ sur les pièges de la langue française. A l’origine, il s’agissait de la page personnelle d’un amoureux de la langue française, un certain Luc Bentz. Avec des pics à plus de 40 000 messages par mois, le site a connu plusieurs mues avant de prendre sa forme actuelle.

9- Neoprofs.org

Conçu en premier lieu pour les enseignants et en particulier pour les professeurs de l’Education nationale, le site Neoprofs.org héberge deux forums intéressants pour le tout-venant, intitulés Questions de langue française et Questions de grammaire. On y trouve des explications sur la grammaire, l’orthographe, l’étymologie, les homophonies, etc.

10- Sites spécifiques

Pour les moyens à débutants: le site www.francaisfacile.com propose un test d’auto-évaluation, des exercices, des conseils, un forum et un abonnement à une leçon hebdomadaire gratuite. Pour la conjugaison: le site du Nouvel Observateur propose un répertoire de plus de 9000 verbes français avec leur conjugaison, leurs diverses acceptions et leurs synonymes. Pour les problèmes de ponctuation, vous pouvez consulter le site www.la-ponctuation.com.
Et pour les anglicismes: www.fauxamis.fr. Mentionnons deux autres sites intéressants: celui de la correctrice professionnelle Sophie Viguier, avec son Orthoblog et ses Orthotrucs, et celui de l’éditeur du logiciel de correction Cordial, très didactique.

Enfin, si vous avez besoin d’aide pour apprendre à mieux charpenter vos phrases, voici trois sites qui vous donneront des recettes éprouvées faciles à appliquer:
- Conseils de Gabrielle Denis, directrice de l’agence de webmarketing Editoile
- Astuces du biographe et coach en écriture Patrick du Boisbaudry
- Blog-magazine de Chantal Giroux