Kirsten Lynch l'a encore fait. En 2022, la patronne du géant américain des sports d'hiver Vail Resorts avait déjà racheté la station d’Andermatt, dans le canton d'Uri. Aujourd'hui, l'entreprise cotée en bourse dans le secteur du snow business s'implante également à Crans-Montana (VS).

Vail Resorts reprend 84% des parts des remontées mécaniques et 100% des onze restaurants de montagne. Sont également inclus dans le paquet: 80% de la société Sportlife, qui gère une école de ski à Crans-Montana. Les rumeurs d'un rachat des remontées mécaniques par Vail Resorts avaient commencé en octobre déjà. Il est désormais clair que les Américains se sont mis d'accord avec l'ancien propriétaire des remontées mécaniques, l'investisseur tchèque Radovan Vitek. L'ensemble de la station et ses 140 kilomètres de pistes de ski est évaluée à 118,5 millions de francs.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Tout sous un même toit

Lorsqu'un seul prestataire propose des billets de remontées mécaniques, la location de matériel de sports d'hiver et la restauration, cela lui confère des avantages indéniables. De tels cas sont encore rares dans notre pays. A l'exception d'Andermatt, où Vail Resorts a déjà investi, on ne voit cela qu'à Laax. Le groupe Weisse Arena y gère l'ensemble du domaine skiable et les activités associées. De manière générale, les destinations du secteur des sports d'hiver en Suisse sont encore largement exploitées par des acteurs individuels. Cela garantit certes une certaine diversité, mais rend difficile la commercialisation de toutes les offres par une seule et même entreprise.

C'est surtout sur les canaux en ligne que les clients apprécient l’aspect «one-stop shopping» - un produit de sports d'hiver qui peut être réservé numériquement sous tous ses aspects. Les géants du commerce global comme Vail Resorts ont ici des avantages, comme l'a expliqué le professeur de tourisme saint-gallois Christian Laesser dans Handelszeitung à l'occasion de la reprise d'Andermatt par Vail Resorts l'an dernier: «L'entreprise dispose ainsi d'options tarifaires pour toute la chaîne de prestations. Elle peut, selon le degré d'intégration, concevoir le produit et gérer elle-même les sources de revenus.»

Un abonnement pour les pistes du monde entier

Ce que Vail Resorts peut également mettre en avant dans le monde entier: son abonnement de ski Epic Pass valable dans le monde entier. Une sorte d'offre «ski à volonté» qui coûte 1025 dollars par saison et donne libre accès aux pistes de toutes les stations du groupe Vail Resorts. Et, avec certaines restrictions, l'accès à quelques autres domaines skiables de haut niveau dans le monde entier. Face aux forfaits journaliers généralement chers dans les stations de ski américaines, dont le prix dépasse souvent les 200 dollars, l'Epic Pass est un choix rentable pour les skieurs, qui élargit en outre le rayon d'action du ski dans le monde entier. Cette offre a déjà été introduite à Andermatt et est prévue pour la saison 2024/2025 à Crans-Montana.

Pour des domaines skiables comme Andermatt et maintenant aussi Crans-Montana, cela signifie qu'ils vont occuper une place de plus en plus importante sur la carte touristique. Les destinations suisses deviennent plus attrayantes, notamment pour les skieurs américains.

*Cet article est une adaptation d'une publication parue dans Handelszeitung

 

Andreas Güntert
Andreas Güntert