Des animaux ont néanmoins été repérés sur les voies de chemin de fer à 30 reprises l'année dernière, indique mercredi le Service de prévention des accidents dans l'agriculture (SPAA). Dans chacun de ces cas, les conducteurs ont dû effectuer un freinage d'urgence ou avancer à vue, impliquant des perturbations sur le trafic.

Ces chiffres sont bas au regard de la moyenne sur les dix dernières années. Celle-ci s'élève à un peu plus de huit collisions impliquant du gros bétail et 3,5 du petit bétail par année, tandis que des animaux étaient aperçus sur les voies 43,5 fois par année.

également interessant
 
 
 
 
 
 

En revanche, le bétail s'est plus souvent trouvé à proximité des lignes de chemin de fer. Un tel cas a été annoncé à 140 reprises en 2021, contre 111 l'année précédente et 91,5 fois par an en moyenne sur ces dix dernières années.

Les autres compagnies de chemin de fer ne sont pas épargnées par ces accidents impliquant du bétail. Ainsi, le BLS a annoncé au moins une collision par an au cours des cinq dernières années. Les Chemins de fer rhétiques, qui couvrent les Grisons, ont eux enregistré l'année dernière huit accidents impliquant du bétail, indique le SPAA.