Aller au contenu principal
Les intervenants de la table ronde (de g. à d.): Yanik Tardy, COO de Coat-X, Olivier Collet, CEO de FKG Dentaire, Philippe Emmanuel Grize, directeur HE-Arc Ingénierie et Sandy Wetzel, directeur de Microcity © Mark Henley

«PME Magazine» fête ses 30 ans à La Chaux-de-Fonds

Pour marquer cet anniversaire, «PME Magazine» a choisi de se rendre au cœur des PME qui sont les acteurs de l’économie romande. Deuxième étape: visite du centre de production de FKG Dentaire.

«Avec 2% des habitants, le canton de Neuchâtel produit plus de 20% de l’excédent de la balance commerciale de la Suisse», lance Jean-Nathanaël Karakash, chef du Département de l’économie et de l’action sociale du canton de Neuchâtel. Un constat qui fait mouche auprès de la centaine de participants réunis le 1er novembre chez FKG Dentaire à l’occasion du deuxième volet consacré aux 30 ans de PME Magazine. Industrie de précision et esprit pionnier sont la marque de fabrique d’une région qui ne vit pas dans la nostalgie horlogère et qui a su réinjecter son expertise à d’autres domaines, en particulier celui des medtechs, ajoute Jean-Nathanaël Karakash. A titre d’exemple, ce dernier rappelle que le premier stimulateur cardiaque helvétique a été conçu à la fin des années 70 par Precimed, une petite PME du Locle.

Savoir-faire et faire-savoir

Chez FKG Dentaire, certaines étapes de la production passent sous le contrôle vigilant des employées.  © Mark Henley

L’innovation comme moteur, c’est aussi ce qui caractérise FKG Dentaire, qui a ouvert vendredi dernier ses ateliers de production aux abonnés de PME Magazine. La PME de 130 employés spécialisée dans les instruments destinés aux dentistes et endodontistes a notamment révolutionné son domaine en lançant en 2015 le XP-endo® Finisher, un instrument breveté que la société de La Chaux-de-Fonds est, à l’heure actuelle, seule à proposer. Autre particularité de FKG Dentaire: elle ne fournit pas seulement des dispositifs médicaux de pointe mais conçoit et fabrique également ses propres machines de production. Pour Olivier Collet, son CEO, l’innovation se construit à travers «une stratégie cohérente et alignée». «J’aime à répéter qu’il y a le savoir-faire et le faire-savoir, explique-t-il. Ainsi, nous avons plusieurs centres de formation pour les dentistes, à La Chaux-de-Fonds, à Dubaï, aux Etats-Unis et en Norvège. L’éducation est l’un de nos piliers.»

Lire aussi: FKG Dentaire: aux racines de son succès, savoir-faire et innovation

L’un des défis d’importance à relever pour construire l’avenir, plus particulièrement pour les régions qui voient peu à peu partir leurs habitants au profit des métropoles, consiste à attirer de nouveaux talents au sein des PME, soulignent tous les intervenants de la table ronde de ce 1er novembre consacrée aux perspectives d’avenir de La Chaux-de-Fonds. Parmi les pistes évoquées, une meilleure adéquation des formations dispensées par les écoles et les besoins des entreprises. Un message reçu 5 sur 5 par Philippe-Emmanuel Grize, directeur de la HE-Arc Ingénierie, qui souligne que de nouvelles filières ont été créées l’an dernier, comme la mise en place d’un bachelor en ingénierie et gestion industrielle. «La filière informatique est aujourd’hui la plus importante en termes d’étudiants», précise-t-il.

Le thème du débat sur les perspectives d'avenir pour les PME de la Chaux-de-Fonds fait réagir Philippe Cordonier, directeur romand de Swissmem. © Mark Henley

Reste que les exemples de belles collaborations entre écoles et PME ne manquent pas. En témoigne l’exemple de la start-up Coat-X, spin-off de la HE-Arc, qui a développé une solution innovante dans le domaine de l’encapsulation de dispositifs électroniques, ouvrant ainsi une nouvelle ère dans les implants médicaux. «Les applications de ce revêtement ultrafin, étanche et biocompatible sont nombreuses, allant du médical à l’horlogerie, en passant par les capteurs et les dispositifs portables», explique Yanik Tardy, COO de Coat-X. Autre exemple de collaboration réussie entre l’économie et les cerveaux locaux: la Micro5, une petite fraiseuse extrêmement compacte développée par la Haute Ecole Arc de Neuchâtel et fabriquée et distribuée par Mecatis, premier hôte de PME Magazine à l’occasion de ses 30 ans en juin dernier.

Les PME innovantes

Dernier point relevé par Sandy Wetzel, directeur du pôle neuchâtelois d’innovation Microcity: «L’émergence de la scène start-up ne doit pas nous faire oublier que notre économie repose avant tout sur les PME. Le potentiel d’innovation se trouve bel et bien au sein des PME.» Imaginer les marchés de demain nécessite aussi bien de réunir tous les acteurs locaux concernés que de s’inspirer de ce qui se fait ailleurs, relève encore Sandy Wetzel, qui annonce dans la foulée le lancement prochain d’un programme de soutien aux PME. Et Philippe-Emmanuel Grize de rappeler que les PME actives dans l’industrie manufacturière microtechnique à haute valeur ajoutée fournit 75% des emplois de la région. Le projet de contournement routier de La Chaux-de-Fonds, ainsi qu’une ligne directe ferroviaire d’ici à 2035, devrait grandement contribuer à attirer de nouveaux talents.


Une journée au coeur de la microtechnique

Le second event des 30 ans de PME Magazine s'est achevé par un lunch-réseautage dans les locaux de FKG Dentaire. Découvrez les photos ici. Et merci à nos partenaires Felfel et La Semeuse.

Un lunch-réseautage qui a permis à la centaine de participants d'échanger en toute convivialité.  © Mark Henley


Nos lecteurs font la couv de "PME Magazine"

A découvrir: la galerie photos des lecteurs qui se sont prêtés au jeu du shooting! 

n/a © Darrin Vanselow