Aller au contenu principal
De nombreuses initiatives destinées à aider les entreprises émergent. © iStockphoto

L’annuaire de l’entraide entre PME romandes

Les entreprises et les commerçants souffrent en cette période de crise sanitaire, c’est un euphémisme. Mais de nombreuses initiatives visent à les aider et démontrent que la solidarité n’est pas un vain mot.

Voici une sélection d’initiatives gratuites destinées à soutenir les entrepreneurs en cette période de crise sanitaire. La rédaction de PME Magazine mettra à jour régulièrement cet annuaire de l’entraide romande – sans pouvoir vérifier la qualité des services de chaque site, précisons-le.

COMMERCES

DeToutCoeurAvec

Une jolie (et pratique) initiative lancée par Pablo Porro, Jean-Luc Duvoisin, Olivia Giussoni et François Rhême. Les 4 entrepreneurs ont décidé de ne pas rester les bras croisés face à la situation des quelque 30’000 indépendants et artisans touchés par l'arrêt de leurs activités. Ces créatifs ont donc lancé l’action «De tout coeur avec les artisans et indépendants locaux». Un ToteBag est vendu au prix de 15 francs par les commerçants et entreprises qui y participent (liste sur le site) et la totalité de la marge, soit 10 francs par sac, leur revienne.

Ouvertici

Pour aider les entrepreneurs romands à communiquer efficacement sur les mesures qu’ils ont pris en lien avec les nouvelles règles post Covid-19 (horaires, mesures de protection etc.), le groupe ESH Médias lance la plateforme ouvertici. Celle-ci est gratuite et accessible via les sites internet de ses trois principaux journaux: Le Nouvelliste, ArcInfo et La Côte.

DireQt  (terminé)

La plateforme de soutien aux petits commerçants lancée par Qoqa fin mars, et sponsorisée par le Groupe Mutuel et Vaudoise Assurances – à hauteur de 1 million de francs chacun –, propose un système ingénieux d’«incentive». Ainsi, un consommateur bénéficie de 10% de rabais sur un achat, par exemple, sur 100 francs, il paie 90 francs, tandis que le commerçant reçoit 120 francs. Autre possibilité: soutenir les commerces non alimentaires, actuellement fermés, en faisant une donation qui peut, une fois la crise terminée et si le commerçant en a la possibilité, se matérialiser en bon d’achat.

>> Lire aussi: Près d’1 million de ventes sur DireQt

Annuaire-covid19.ch

L’agence 925 Interactive, à Villeneuve, a développé en urgence un annuaire collaboratif afin d’aider les citoyens et les PME. «Pour aider les personnes qui doivent rester cloîtrées à la maison, nous avons décidé de mobiliser notre équipe de développeurs web afin de créer un annuaire des services vitaux qui resteront ouverts ou à disposition pendant ces prochaines semaines», explique le directeur, Pascal Allaz. Les commerces partenaires sont appelés à tenir à jour leur fiche. Ils peuvent fournir des informations utiles comme les horaires, le respect des normes sanitaires de l’OFSP pour les moyens de retrait de marchandises mis en place.

Sites de soutien aux commerçants romands

La Jeune Chambre économique a mis en place différents sites internet de soutien aux commerçants locaux (Lausanne, Vaud, Fribourg, Valais, Jura, etc.). «Nous approchons les 400'000 francs d'argent récolté. Nous sommes soutenus par les différentes promotions économiques et apportons une aide concrète à l’économie locale», explique le président de JCI Lausanne, Vincent Légeret, qui réfléchit déjà à plusieurs nouvelles pistes. Des coopératives ou des associations de commerçants pourraient, par exemple, reprendre les différents sites et les gérer en plateforme d’acquisition de bons d’achat.

Covid Héros (GE)

Covid Héros est une initiative citoyenne bénéficiant du soutien du Département du développement économique de Genève et visant à apporter une aide financière participative aux indépendants et petits commerces touchés par la crise sanitaire. Le principe est simple: il suffit de choisir un commerçant préféré dans la liste du site et de lui engager une précommande ou de lui envoyer un petit pécule pour qu’il puisse tenir pendant la crise.

Demazone.ch (NE)

Offrir la possibilité aux commerces neuchâtelois de vendre leurs produits en ligne, c’est l’objectif de la plateforme Demazone.ch. Le site a été réalisé par l’agence chaux-de-fonnière VNV. Dans un premier temps, ce sont les commerçants de La Chaux-de-Fonds, du Locle et de Neuchâtel qui auront accès au site internet. Ils peuvent s’inscrire directement sur le site et créer ensuite leur catalogue d’articles à vendre, en ajoutant un nom, une image et un prix. La marchandise sera livrée ou préparée directement sur place par le commerçant, selon ses préférences.

Local Heroes

La consommation locale va gagner du terrain ces prochains mois et ce sera notamment grâce à l’initiative Local Heroes, lancée par l’agence digitale Coteries. Celle-ci a créé un site communautaire dont l’objectif est de partager les bonnes adresses de producteurs, de commerçants alimentaires et de restaurants proches de chez soi.

>> Lire aussi: Local Heroes, la plateforme qui veut faciliter la consommation locale

TesCommerçants.ch

La petite équipe de «tesCommercants.ch», Gimmi Grosso et Véronique
Liechti, propose une solution complémentaire à celles déjà mises en place à ce jour. La plateforme créée par Diamedia a décidé de publier des «offres promotionnelles» mises en place en collaboration avec les petits commerces de Suisse romande, qui peuvent ainsi dynamiser leurs ventes, écouler leur stock actuel et promouvoir leur activité pendant cette période de confinement. Une commission unique de 10% sera prélevée
afin de couvrir les frais de transaction et les différents frais liés à la conception des offres, précise la société.

Le Pass

Autre initiative de soutien aux commerçants, celle de l’équipe Le Pass, qui a créé une nouvelle plateforme qui permet aux clients d’acheter des bons d’achat et de les utiliser une fois le commerce ouvert. A noter que le passeport Le Pass est offert aux clients. Les commerçants qui souhaitent s’inscrire peuvent se rendre sur la page des commerçants en remplissant un formulaire. Le Pass ne reçoit aucune commission mais précise que les frais bancaires sont déduits des versements aux commerçants.

RESTAURANT

n/a © ©istockphoto

HelpGastro

A l'heure où la date de l'ouverture des restaurants n'est pas encore connue, l'initiative HelpGastro permet de d'apporter son aide à son établissement favori, en achetant des bons d'achat que les clients pourront échanger une fois le restaurant réouvert. De quoi permettre aux restaurateurs couvrir leurs frais courants, note le site internet. L'initiative est soutenue notamment par Coca-Cola, Unilever, Nestlé Suisse ou encore GastroSuisse. 

Aidonsnosrestaurants.ch

C'est à la plateforme de réservation en ligne LaFourchette ainsi que Tripadvisor, la Société des Cafetiers, Restaurateurs et Hôteliers de Genève (SCRHG), la Semaine du Goût, North Communication, la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) France Suisse ou encore le Guide Michelin qu'on doit ce coup de pouce aux restaurants de la région. L'idée ici est également d'acheter des bons prépayés auprès des restaurants qui ont fermé leurs portes temporairement et qui reçoivent directement l'argent après quelques jours. Tous les restaurants peuvent demander à être référencés gratuitement, qu'ils soient partenaires de LaFourchette ou non, précise la plateforme. 

INFORMATIQUE

n/a © iStockphoto

Human'IT

Human'IT veut aider les artisans, commerçants et PME à s'orienter dans le monde du numérique. La jeune association à but non lucratif cherche des entrepreneurs pilotes pour leur faire bénéficier de sa méthodologie gratuite d'accompagnement. Elle lance également deux projets, un programme "Comment rattraper son retard dans le digital lorsque je suis une petite structure?" et un autre de sensibilisation sur les dangers de l'informatique pour les parents. 

Infomaniak

La société genevoise a développé en un temps record une solution de vidéoconférence gratuite et sécurisée. «Basé sur un logiciel open source, ce service permet d’organiser des réunions en ligne en toute confidentialité, garantissant la vie privée des utilisateurs, et offre ainsi une alternative indépendante aux solutions américaines», explique Infomaniak. Elle ne nécessite pas la création d’un compte ou l’installation d’un programme tiers et fonctionne grâce à un système de liens partageables. Sur iOS et Android, une application dédiée (disponible dès le 6 avril sur Google Play) permet de lancer ou de rejoindre des réunions directement depuis son téléphone portable.

Wisekey

La firme de cybersécurité genevoise a très vite réagi à la crise et a décidé d’offrir gratuitement des comptes sur ses outils permettant de sécuriser les communications des appareils utilisés par les personnes ayant adopté le télétravail.

AiM

La société de conseil informatique a mis son équipe de support à disposition des PME romandes, gratuitement et dans la mesure de ses disponibilités. «Les petites et moyennes entreprises ne disposent pas toutes d’un service IT à l’interne et il est difficile pour elles de déployer une nouvelle architecture de travail en urgence. Par manque de formation et de pratique, elles font face aux avaries ou à des complications techniques», communique le groupe genevois.

EMPLOIS

n/a © iStockphoto

Success Job

Jusqu’ici payant, le site d’offres d’emploi est désormais accessible gratuitement. Il est destiné à toutes les entreprises, et en particulier les micro et petites entreprises, précise Serge Rogivue, fondateur du cabinet de chasseur de têtes SR Conseils à Montreux et créateur du site.

>> Lire aussi: «Si le Conseil fédéral ferme les yeux, ce sont des milliers d’entreprises qui se laisseront partir en faillite»

Inartis

Benoît Dubuis et Juliette Lemaignen, de la fondation Inartis, à Renens, ont développé la plateforme Business Continuity Resource pour identifier les ressources qui pourraient être mobilisées en cas de besoins avérés en termes d’emplois (soins et santé, sécurité, logistique, alimentation, production, gestion de plateformes sensibles ou impliquant du matériel vivant, IT, etc.), afin d’assurer la continuité des services critiques. Cela fonctionne comme une chaîne de solidarité qui compte sur l’engagement de chacun.

JobCloud

L’entreprise digitale leader sur le marché suisse de l’emploi, a décidé de soutenir les hôpitaux, établissements de soins et cabinets médicaux dans le cadre de l’action «Ensemble, nous allons y arriver!», afin qu’ils puissent recruter gratuitement et rapidement du personnel médical qualifié, comme des médecins ou des infirmiers et infirmières. JobCloud publie donc gratuitement les annonces pour les postes dans les domaines de la médecine et de la santé qui doivent être pourvus urgemment sur ses plateformes jobs.ch (produit «Starter») et jobup.ch (produit «Classic»).

Cleverclip

L’agence de design bernoise Cleverclip a mis en ligne un guide pour le télétravail pour les PME. «Nous nous appuyons entièrement sur ce mode de collaboration, depuis notre fondation en 2013. Nous avons introduit, adapté et amélioré des processus au fil des ans, qui ont fait leurs preuves, explique dans Le Temps Carlo Badini, patron de la société de 40 employés. Au vu des nombreuses demandes reçues de nos clients, nous avons décidé de partager notre expérience avec des réponses sur les outils et ressources nécessaires.»

JURIDIQUE

n/a © iStockphoto

Etude Hottelier

L’étude d’avocats Hottelier (Vaud-Valais) propose un site web entièrement gratuit pour les PME. C’est une sorte de guide-formulaire qui donne une indication sur les aides ainsi que des informations pour traverser la crise, avec des vidéos et un menu déroulant en dix étapes.

>> Lire aussi: Entreprises, indépendants, comment faire face au coronavirus

DIVERS

n/a © iStockphoto

Mazda Help  (terminé)

Le constructeur automobile Mazda lance une action de solidarité intitulée Mazda Help. Il met gratuitement à disposition des véhicules de la marque à des entreprises, services publics, associations ou organisations oeuvrant à des projets d’entraide dans le contexte du coronavirus. La plateforme Farmy a ainsi été l'une des premières à faire appel à cette initiative pour livrer des produits locaux dans toute la Suisse. Autre exemple, celui du Garage Relais Onex, à Genève, qui met à disposition des voitures à des petits producteurs locaux ou répare des véhicules du personnel soignant sans facturer la main d’œuvre. 

Kidpooling

Kidpooling.ch est un outil d'entraide entre collègues pour la garde d'enfants privés d'école (le 11 mai pour les écoles primaires). "Nous mettons le site gratuitement à disposition de toutes entreprises et institutions qui en auraient l’utilité. Celles-ci peuvent nous contacter via info@mobilidee.ch", explique Giorgio Giovannini, directeur de Mobilidée et initiateur du projet.

Covhelp

Deux jeunes entrepreneurs, Kevin Gaspar et Gaspard Chevassus, déjà à l’origine de la start-up Smatch, sont à la base du lancement de la plateforme Covhelp, gratuite pour tous. Elle propose un recensement des particuliers confinés qui ont besoin d’une personne pour leur faire les courses ou pour les aider dans des tâches quotidiennes devenues difficiles. Le site met en contact les personnes qui peuvent aider et celles qui ont besoin d’aide.

Microcity

Le pôle d’innovation de Neuchâtel lance une action sympathique afin de soutenir le tissu économique. A savoir la commercialisation d’une bière locale, en collaboration avec la brasserie artisanale Celestial. Le bénéfice de la vente sera entièrement investi dans un fonds de soutien à l’innovation destiné aux PME, start-up et entrepreneurs neuchâtelois. A noter que Microcity publie également régulièrement des informations et des conseils aux entreprises en lien avec la crise sanitaire.