A l’aide de son système, grâce à des données en temps réel et à l’intelligence artificielle, Piavita peut prédire avec précision le jour et l’heure de la naissance d’un poulain. Pour les éleveurs, c’est crucial: les juments ne mettent bas que quand personne n’est dans les parages. Et si quelque chose va de travers à ce moment-là, le vétérinaire doit intervenir de toute urgence. Une question de santé pour l’animal mais aussi d’argent: l’insémination d’une jument peut coûter plusieurs milliers de francs.

Pour collecter les données, les jeunes entrepreneurs Dorina et Sascha Bührle ont développé un dispositif médical portable pour chevaux qui enregistre divers paramètres vitaux: ECG, respiration, température et mouvements. Les capteurs, les données et l’intelligence artificielle (IA) sont reliés à une plateforme permettant de surveiller les animaux à distance. Les analyses de l’état de santé ou de l’approche de la mise bas sont vendues aux vétérinaires. Rien que l’an passé, Piavita a ainsi enregistré et évalué plus de 30 000 heures de valeurs vitales. «C’est beaucoup plus que ce que nous avions imaginé», se réjouit Dorina Bührle, cofondatrice et CEO, qui a été élue «Fondatrice de l’année 2021» par l’Université de Saint-Gall.

Piavita exploite actuellement sa technologie de diagnostic et de surveillance des chevaux en Suisse, en Allemagne et aux Etats-Unis. Mais un nouveau segment d’activité va s’y ajouter: celui des chiens, un marché beaucoup plus vaste. Comme pour les chevaux, l’offre s’adressera aux vétérinaires.

De nos jours, la télémédecine pour les chiens consiste en un appel vidéo lors duquel le propriétaire d’un chien montre son animal au vétérinaire devant une caméra. Mais grâce au capteur Piavita collé à l’épiderme du chien, le vétérinaire pourra désormais jauger beaucoup plus précisément l’état de santé de l’animal. «Les prototypes sont là, nous avons besoin de capital supplémentaire pour concrétiser la production», explique Dorina Bührle. A ce jour, la start-up a engrangé 14 millions de francs de capital-risque, dont une partie venue d’investisseurs de la Silicon Valley contactés durant un roadshow de Venture Leaders.


Piavita, Zurich

  • Secteur: Medtech
  • Fondation: 2016
  • Employés: 22
  • Contact: www.piavita.com

>> Lire aussi: